Arles, octobre 2017

Chers Amis de Sarabande,
Que ces mots de Vladimir Jankélévitch, tirés du petit livre « Quelque part dans l’inachevé », vous accompagnent et qu’avec le temps enchanté de la musique nous traversions et les épreuves et les joies de cette nouvelle année…
Cordialement et à bientôt,
Philippe Souchu