Étiquettes

Image 9-copie-3

« Je suis devenu musicien pour ne pas parler. » Gustav Leonhardt

Hommage à Gustav Leonhardt

Hommage à Gustav Leonhardt par nos amis de l’Académie Bach d’Aix en Provence. Dimanche 22 avril à 16h, église Saint Jean de Malte. Trois cantates : BWV 158, BWV 84, BWV 170.
Libre participation aux frais.

hommage

« On ne joue pas du clavecin ou du violon, on doit jouer la musique, avoir en tête un son beaucoup plus grand que celui qu’on a sous les doigts, être nourri par l’étude de la partition et par toute la culture qui l’entoure, les tableaux, les traités, la poésie, les autres instruments, la musique d’ensemble… »
Gustav Leonhardt (entretien avec Gaëtan Naulleau, Diapason, mai 2008)

 

« Le Clavecin est parfait quant à son étendue, et brillant par luy même ; mais, comme on ne peut enfler ny diminuer ses sons, je sçauray toûjours gré à ceux qui, par un art infini soutenu par le goût, pouront ariver à rendre cet instrument susceptible d’expression ». F. Couperin

En savoir plus sur Gustav Leonhardt :
«Sur Leonhardt», par Jacques Drillon, Gallimard/L’Infini