Arles, 30 septembre 2010

Eglise Saint Julien , 20h 30

 

Image 13-copie-1

L’association Sarabande propose

 

« Che fai tu ? »

La Compagnie du Globe

Catherine Escure, cornet à bouquin

Natalia Cherachova, clavecin et orgue

Jean Herrero, chant et guitare baroque

Eric Grellety, viole de gambe

 

04 90 96 75 55

 

Claudio Monteverdi (1567-1643) : « Interrote speranze » (7ème livre de madrigaux, Mantova 1619) et « Si dolce è’l tormento » (Quarto scherzo delle ariose vaghezze, Venezia 1624) . Chant, cornet et basse continue

Biagio Marini (1594-1663) : « Il Boncio », « La Caotorta » et « La Orlandina » (Affetti Musicali, Venezia 1617). Cornet et basse continue

Hiacinto Bondioli (oncle de Biagio Marini) : « La Hiacintina » (in Biagio Marini, Affetti Musicali, Venezia 1617). Cornet et basse continue

Michelangelo Rossi (1601-1656) : « Toccata settima » (Toccate e correnti …, Roma 1657). Clavecin

Girolamo Dalla Casa (ca1530-1601) : « Petit Jacquet » (Il vero modo di diminuir …, Venezia 1584). Viola bastarda et orgue

Giulio Caccini (1551-1618) : « Amor ch’attendi » (Nuove musiche …, Firenze 1601). Chant et basse continue

Girolamo Kapsberger (ca1580-1651) : « Che fai tu ? » (Libro primo di villanelle …, Roma 1610). Chant, cornet et basse continue

Cipriano de Rore (ca1615-1665) : « Ancor che col partire », madrigal diminué pour voix de basse et pour instrument soprano par Giovanni Bassano (1558-1617). Chant, cornet, viole et clavecin.

Girolamo Frescobaldi (1583-1643) : « Canzona detta l’ambitiosa » (Il primo libro delle canzoni, Roma 1628). Viole et basse continue

Girolamo Kapsberger, Johann Georg Beck (début 17ème s.) et Eric Grellety : « Bergamasque ». Cornet, clavecin, guitare et viole

 


 

Catherine Escure, Cornet à bouquin et flûtes à bec

Image 12 Catherine étudie la flûte à bec avec F. Brüggen, puis obtient le 1er Prix de Flûte à Bec et le 1er Prix de Musique de Chambre, avec N. Burton-Page, au CNR d’Aubervilliers.

Elle se produit comme flûtiste avec : Les Pages de la Chapelle de Versailles et Contrepoint (disque sur Bouzignac O. Schneebeli), au Festival de Sablé, « Les Arts au Soleil », « L’Eté Culturel en Loir et Cher »

Elle étudie le Cornet à Bouquin avec Jean Tubéry (directeur de La Fenice), au CNR de Paris où elle obtient le 1er Prix de Cornet à Bouquin, en 2001 (à l’unanimité avec félicitations), puis à la Schola Cantorum de Bâle, auprès de B. Dickey.

Elle mène une carrière de cornettiste et flûtiste, et dirige La Compagnie du Globe, qu’elle a créée en 1997, où elle « met en scène » la musique renaissance et baroque : texte, mise en espace, costumes, lumières … La Cie du Globe se produit au Festival de Labeaume, au Théâtre de Valence, au Festival international d’Orgue d’Aubenas, Festival « Belles Pierres en Musique » …

Elle participe à des émissions télévisées sur FR 3 Rhône-Alpes, et des radio sur France-Bleue Drôme-Ardèche et R.F.I.

Catherine Escure joue également dans différentes formations : « Les Sorbon’ Scholars », « L’orchestre baroque du CNSM » direction Isabelle Haïm, l’Ensemble « Musicque de Joye » (Formation de Cuivres anciens).

 

 

 Natalia Cherachova, orgue positif

Image 15 Natalia est diplômée du Conservatoire Supérieur Tchaïkovski de Moscou puis s’est spécialisée dans le jeu des claviers anciens. Elle s’est perfectionnée en France auprès des clavecinistes Elisabeth Joyé et Pierre Hantaï et du pianofortiste Alexeï Lubimov.

Elle est actuellement professeur au Conservatoire d’Aix-en-Provence et au Conservatoire d’Arles.

Concertiste, elle donne des récitals de pianoforte et de clavecin, joue en duo avec la chanteuse Monique Zanetti, dirige l’ensemble baroque Anna Magdalena et le quatuor Les Calissonnes et collabore aux activités de diverses formations professionnelles spécialisées dans le répertoire baroque parmi lesquelles Canti Amorosi, La Compagnie du Globe, Les Offrandes Musicales, le Solinger Streichquartett et Le Concert de l’Hostel-Dieu.

 

Eric Grellety, Viole de gambe

Image 14 Après un premier prix de guitare classique au CNR de Marseille, Eric fait l’apprentissage de la viole de gambe auprès de Sylvie Moquet au Conservatoire d’Aix-en-Provence où il obtient le Diplôme d’Etudes Musicales (premiers prix de viole de gambe, de musique de chambre et de formation musicale). Il se perfectionne ensuite auprès de Roberto Gini au Conservatoire Supérieur de Genève (Diplôme de Concert) et au Conservatoire de Parme (Laurea Magistrale).

A l’occasion de stages et de classes de Maître il travaille également avec Emmanuel Balssa, Marianne Muller, Jérôme Hantaï, Anne-Marie Lasla et Wieland Kuijken.

Concertiste, il collabore aux activités de diverses formations professionnelles dans les domaines des musiques médiévales, Renaissance et baroques et a joué sous la direction de Roberto Gini, Francis Biggi, William Dongois, Gabriel Garrido, Gérard Lesne et au sein de la Compagnie Sandrine Anglade. Il a également enregistré pour les labels « L’empreinte digitale » et « K617 » (dont un « Choc du Monde de la Musique » pour « La fabula di Orpheo » d’Angelo Poliziano, ensemble La Compagnia dell’ Orpheo).

  Jean Herrero, chant et guitare baroque

Jean HerreroAprès avoir chanté le répertoire lyrique à l’opéra national de Montpellier et en même temps interprété l’opérette et la chanson, il décide de se consacrer à son projet de concerts autour des grandes fêtes chrétiennes de l’année et part suivre deux années de perfectionnement à Hambourg puis au Centre de Musique Ancienne de Genève, de même il suit des classes de maître avec Gabriel Garrido (ensemble Elyma), Vincent Dumestre (ensemble Le poème Harmonique) et étudie le répertoire baroque avec la soprano Monique Zanetti.
Parallèlement à une intense activité de concerts, il développe à travers le spectacle de théâtre musical baroque «Le voyage de Filiberto Tula» toute une approche théâtrale.
Il crée en 2009 l’ensemble « Les Fêtes de l’Astre ».