Étiquettes

,

Image 3

 

 

 

Songeons que c’est le même homme, qui écrit Le Contrat Social et la Nouvelle Héloïse, le Discours sur l’inégalité et Les Rêveries du promeneur solitaire…Jean-Jacques, le premier, peut-être, à pouvoir être dit non pas un maître, mais notre frère.

Pour tout bagage, avant de partir, très jeune, vagabonder, il avait appris à lire et déclamait, le soir avec son père, des romans qui, dit-il, fournirent « une intelligence unique à mon âge sur les passions. Je n’avais aucune idée des choses, que tous les sentiments m’étaient déjà connus. Je n’avais rien conçu, j’avais tout senti » (Confessions).

Jean-Jacques doit à sa tante Suzon « le goût, ou plutôt la passion de la musique » (Confessions)… Passion qui, tout au long de sa vie restera vive mais contrariée : Jean-Jacques sera maître de musique à Chambéry. Il sera l’inventeur d’un système de notation musicale, l’auteur à succès du Devin de village, le rédacteur des articles sur la musique pour l’encyclopédie. Il sera enfin l’auteur d’un Dictionnaire de musique : « très mauvaise rapsodie que j’ai compilée, il y a plusieurs années, sous le nom de Dictionnaire de musique, et que je suis forcé de donner aujourd’hui pour avoir du pain. » (Lettre à Monsieur Clairault, 1765)

 

Musique française musique italienne ?

 

« Les premières habitudes m’ont longtemps attaché à la musique françoise, et j’en étais enthousiaste ouvertement. Des comparaisons attentives et impartiales m’ont entraîné vers la musique italienne, et je m’y suis livré avec la même bonne foi… » Dictionnaire de musique

Pour Jean-Jacques, c’est donc plutôt la musique italienne, mais « Maintenant que les malheurs et les maux m’ont enfin détaché d’un goût qui n’avait pris sur moi que trop d’empire, je persiste, par le seul amour de la vérité, dans les jugements que le seul l’amour de l’art m’avoit fait porter. Mais, dans un ouvrage comme celui-ci, consacré à la musique en général, je n’en connais qu’une, qui, n’étant d’aucun pays, est celle de tous ; et je n’y suis jamais entré dans la querelle des deux musiques que quand il s’est agi d’éclaircir quelque point important au progrès commun. » Dictionnaire de musique

 

Baroque…

 

« Une musique baroque est celle dont l’harmonie est confuse , chargée de modulations et dissonances , le chant dur et peu naturel, l’intonation difficile et le mouvement contraint. » Dictionnaire de musique, à l’article baroque.

 

Philippe Souchu

 

Accèder aux deux volumes du dictionnaire :

Volume 1

Volume 2

 

moreau
Moreau Le Jeune, gravure pour la Nouvelle Héloïse